UNE UNIVERSITÉ INTERGOUVERNEMENTALE SOUS LES NATIONS UNIES TS 49006/7
— SITE RÉACTIF EUCLIDE —

EUCLID SG assiste à la conférence des recteurs de l'AUA

EUCLID était représentée à la conférence des recteurs et vice-chanceliers de l'AAU (Association of African Universities) (connue sous le nom de COREVIP) qui a eu lieu au Caire, en Égypte, du 8 au 11 juillet 2019. La réunion a été organisée sous le haut patronage du Président de la République d'Égypte.

Dans son discours, le président de l'Université Al-Azhar, le professeur Mohamed El-Mahrasawy, a chaleureusement accueilli les participants en Égypte et a expliqué les diverses initiatives mises en œuvre par l'Université Al-Azhar en collaboration avec l'AUA. Il a fait référence aux Jeux olympiques des universités africaines et à l'accueil du Bureau régional de l'Afrique du Nord (NARO) de l'AUA. Il a indiqué l'engagement de l'université à veiller à ce qu'ils travaillent main dans la main avec tous les établissements d'enseignement supérieur d'Afrique du Nord relevant du bureau de l'AAU NARO.

S'adressant aux participants, le professeur Orlando Quilambo, président de l'AUA, a appelé toutes les parties prenantes à contribuer à faire en sorte que l'enseignement supérieur en Afrique soit parmi les meilleurs au monde. Il a exhorté les institutions à réformer les programmes, la pédagogie et la recherche, afin d'engendrer davantage d'innovations. Le professeur Quilambo a encouragé l'inculcation de compétences pertinentes telles que la pensée critique, la communication efficace et l'esprit d'entreprise. Il a appelé toutes les parties à

«Œuvrer pour améliorer les investissements dans l'enseignement supérieur afin de contribuer à la réalisation de la vision de l'Union africaine d'une Afrique intégrée, prospère et pacifique, animée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique dans l'arène mondiale.

Pour sa part, le Secrétaire général de l'AUA, le Professeur Etienne Ehile, a mentionné à quel point il était crucial pour les universitaires de se positionner stratégiquement pour tirer parti des diverses opportunités offertes par CESA et d'autres agendas, initiatives et accords mondiaux et continentaux. Il a réitéré l'engagement de l'AUA à travailler en étroite collaboration et en collaboration avec toutes les parties prenantes de l'éducation pour atteindre les objectifs de CESA de la manière la plus efficace et dans les délais impartis pour améliorer l'état actuel de la qualité de l'enseignement supérieur en Afrique.

Le ministre égyptien de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le professeur Khaled Abdel Ghaffar, a exprimé son enthousiasme à l'idée d'accueillir le reste de la communauté africaine de l'enseignement supérieur dans leur pays et a appelé à plus de collaboration entre les universités africaines pour faire avancer le continent.

L'AUA et les participants à la conférence ont apprécié l'Egypte pour son hospitalité offerte à tous les participants depuis le début de la conférence.

 

 

Facebook
Twitter
LinkedIn